Les coulisses d’En Mode Avion #7

For the English version, see below

Samir (le personnage principal du film) nous a envoyé ses trésors. Il stocke précieusement dans son téléphone, photos et vidéos de ses différents périples. Notamment ses différentes tentatives de traversée du GR10. Honnêtement, nous n’en espérions pas grand-chose car c’est du contenu pris sur le vif avec un téléphone portable : donc ça bouge beaucoup, la qualité n’est pas top et le son faible. 
Et pourtant le contenu est vraiment extraordinaire ! Ça me rappelle une phrase de l’un de mes professeurs en montage vidéo qui nous disait : ‘La forme de vos images est très importante, et si elles ne correspondent pas aux critères des chaines de télévision, elles ne seront jamais diffusées. MAIS, si votre contenu est extraordinaire alors peu importe la qualité et il sera diffusé tel quel.’ Il parlait surtout du contenu exclusif et des images inédites, comme dans certains reportages ou documentaires. 

Et bien ces images ont vraiment un certain charme, et ce qui en ressort c’est la résilience et l’obstination de Samir pour qui l’aventure du GR10 a commencé en 2014… on le voit au fil des années essayer, réessayé puis essayer encore… jusqu’à atteindre son objectif. 

Sur le plan technique, ces images pourtant de qualité inférieure aux images du film, font planter sévèrement à plusieurs reprises notre station de montage et nous font passer plus de temps que prévu sur le dérushage de son contenu. 

D’ailleurs il y a un peu un filigrane du film cette fameuse question : “Faut-il réaliser ses rêves ?”.

De ces images jaillit également quelques idées pour le générique de début du film. Avant le début du montage, je souhaitais vraiment une séquence de générique animée épique. C’était le motion designer en moi qui parlait, et surtout l’amateur de belles séquences de générique de film (Saul Bass, Daniel Kleinman et grosso-modo ce que l’on trouve sur le site artofthetitle.com). Mais à part l’exercice esthétique, il n’y avait pour le moment pas de véritable utilité à une telle séquence.

Désormais nous avons une piste pour à la fois pour faire quelque chose de visuellement intéressant, tout en racontant l’histoire ! 🙂

 — -

Samir (the main character of the film) sent us his treasures. He preciously stored photos and videos of his various journeys in his phone. In particular his various attempts on the GR10 route. Honestly, we weren’t expecting much because its content was taken live with his phone: so it’s moving a lot, the quality is not great and the sound is weak.

And yet the content is truly extraordinary! It reminds me of a sentence from one of my video editing teachers who teach us in the following way: ‘The look of your footage is very important, and if they do not meet the broadcasting criteria of the television channels, they will never be aired. BUT, if your content is amazing then it doesn’t matter how good it is, and it will be released as is.” He was mostly talking about exclusive content and never-before-seen footage, like in some news stories or documentaries.

Well, these images really have some charm, and what emerges is the resilience and stubbornness of Samir for whom the GR10 adventure began in 2014 … we see him over the years trying, re-trying then try again … until he reaches his goal.

On the technical level, these images, however inferior in quality to the images in the movie, severely crash our editing station several times and make us spend more time than expected on logging the footage.

Moreover, there is a bit of a watermark in the film, the famous line: “Should we make our dreams come true?”.

From these images also springs some ideas for the opening credits sequence. Already before the start of the edit, I really wanted an epic animated credits sequence. It was the motion designer in me who was speaking, and especially the lover of beautiful film credits sequences (Saul Bass, Daniel Kleinman and basically whatever you can find on artofthetitle.com).

But apart from the aesthetic exercise, there was currently no real need for such a sequence.

Now we have a lead for both doing something visually interesting, while still telling the story 🙂

No Comments

Leave a Reply